intempérie

intempérie

intempérie [ ɛ̃tɑ̃peri ] n. f.
• 1534; lat. intemperies
1Vx Dérèglement dans les conditions atmosphériques. L'intempérie de l'air, des éléments, des saisons.
2(1794) Mod. Absolt (au plur.) Les rigueurs du climat, mauvais temps (pluie, vent). Être exposé aux intempéries. Lutter contre les intempéries. « c'est dans les intempéries que l'effort a du goût » (Chardonne).

intempérie nom féminin (latin intemperies, état déréglé) Mauvais temps (pluie et vent), rigueur du climat (surtout pluriel) : Agriculteurs victimes des intempéries.

⇒INTEMPÉRIE, subst. fém.
A. — MÉD. ANC. ,,Mauvaise constitution des humeurs du corps`` (LITTRÉ; dict. XIXe et XXe s. avec la mention vx). Cet homme est malade d'une intempérie d'entrailles (Ac. 1798).
B. — Dérèglement des conditions atmosphériques.
1. Vieilli. [Au sing. (absol.) , au sing. ou au plur. (suivi d'un compl. déterminatif)] Intempérie(s) de l'air, de l'atmosphère, du ciel, du climat. La pluie, le soleil, les intempéries de chaque saison avaient donné l'aspect d'un vieux tronc d'arbre à la porte de l'allée (BALZAC, Illus. perdues, 1837, p. 28). Il était adossé à la muraille du rocher, défendu par la treille contre l'intempérie (MAURRAS, Chemin Paradis, 1894, p. 50).
Rem. Tour très employé pendant tout le XIXe s. et au début du XXe s., concurremment avec l'emploi abs. du plur. (infra B 2).
2. Mod., absol. et toujours au plur. Rigueurs du climat, mauvais temps (froid, pluie, gel, neige). Être exposé aux intempéries; être à l'abri des intempéries. Ici, nous bravons les intempéries dans une maison excellente, épaisse, fermée et saine au possible (SAND, Corresp., 1834, p. 38). Un abri, quatre murs, un toit, les protégeaient des intempéries et les cachaient des gens (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 127) :
... il exigea les intempéries, les ondées, les orages, des véritables saisons et il installa, au sommet de la tour, des appareils hydrauliques qui purent, à volonté, distribuer la pluie fine des temps qui se gâtent, les rafales d'eau des trombes, les gouttes amicales des soirs d'été...
HUYSMANS, Oblat, t. 1, 1903, p. 40.
BÂT. Indemnité d'intempéries. Indemnité accordée aux ouvriers du bâtiment ayant dû cesser le travail en raison de mauvaises conditions climatiques (cf. LEMEUNIER 1969, BARR. 1974).
C. — Au fig. Rupture d'un équilibre.
1. Dérèglement d'ordre psychique ou moral. Synon. désordre. Mon père, prévoyant les intempéries de mon existence, m'a bâti à chaux et à sable (AUGIER, Fils Giboyer, 1862, V, p. 40). Ce serait parfait, s'il ne fallait pas compter avec les intempéries de sa cervelle (HUYSMANS, Là-bas, t. 2, 1891, p. 56).
2. Grand bouleversement dû aux aléas de la vie. Synon. orage, tempête. Les intempéries du monde et les inclémences de la vie (TAINE, Dern. Essais crit. et hist., 1893, p. 217). À l'abri des intempéries de la vie, dans cette propice atmosphère de douceur ambiante (PROUST, Plais. et jours, 1896, p. 36).
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1534 l'intemperie de l'aer (RABELAIS, Gargantua, XXIV, éd. R. Calder et M.A. Screech, p. 156); 1779-96 plur. « mauvais temps » (H. DE SAUSSURE, Voyage ds les Alpes, t. VIII, p. 130 -Pougens- ds ROB.); 2. 1587 l'intemperie de maladies (LA NOUE, Disc. polit. et milit., II, p. 52 ds HUG.). Empr. au lat. intemperies « état déréglé, immodéré de qqc. », spéc. intemperies caeli ou absol. intemperies « inclémence de l'atmosphère, intempérie; calamité, orage ». Fréq. abs. littér. : 121.

intempérie [ɛ̃tɑ̃peʀi] n. f.
ÉTYM. 1534; du lat. intemperies « excès, dérèglement, intempérie », de temperies « mélange, équilibre », de temperare (→ Tempérer), de tempus « temps ».
1 Vx. Manque de régularité. Dérèglement. || « L'intempérie de vos entrailles » (Molière, le Malade imaginaire, III, 5), « de votre sang » (Mme de Sévigné, 782, 16 févr. 1680), des humeurs.Fig. || L'intempérie des passions.
1 Il faudrait une nourrice aussi saine de cœur que de corps : l'intempérie des passions peut, comme celle des humeurs, altérer son lait (…)
Rousseau, Émile, I.
Vx. Dérèglement dans les conditions atmosphériques. || L'intempérie de l'air, des éléments, des saisons (→ Fièvre, cit. 2, Voltaire).
2 Il est comme un homme qui serait nu (…) et qui (…) aurait à lutter avec l'intempérie des éléments qui troublent perpétuellement ce bas monde.
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 29 avr. 1850.
2 (1794, cit. 3; avec infl. de tempus « temps »). Mod. (Absolt et au plur.). || Les intempéries : les rigueurs du climat. Temps (mauvais temps). || Être exposé aux intempéries. || Lutter contre le froid, l'humidité, les intempéries (→ Aménagement, cit. 2). || À l'abri des intempéries (→ Habitat, cit. 4).
3 (…) ce village était sujet en hiver à de grandes intempéries, et surtout à des tourbillons de vent que l'on nomme tourmentes.
H. de Saussure, Voyage dans les Alpes (1794), t. VIII, p. 130, in Pougens.
4 Et quelle redingote ! je croyais qu'il n'y avait que Poiret capable d'en montrer une semblable après dix ans d'exposition publique aux intempéries parisiennes.
Balzac, les Employés, Pl., t. VI, p. 1055.
4.1 Enfin, les froids cessèrent. Il y eut des pluies, des rafales mêlées de neige, des giboulées, des coups de vent, mais ces intempéries ne duraient pas.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 294.
5 C'est un joli brouillard !… Soyons courageux !… Et puis, c'est dans les intempéries que l'effort a du goût (…)
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, p. 239.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • intemperie — INTEMPERÍE, intemperii, s.f. Stare atmosferică neprielnică, dăunătoare; vreme rea. – Din fr. intempérie, lat. intemperies. Trimis de valeriu, 05.08.2006. Sursa: DEX 98  intemperíe s. f., art. intempería, g. d. art. intemperíei; pl. intemperíi …   Dicționar Român

  • intemperie — Intemperie. s. f. Deréglement. Il ne se dit guere que de l air, & des humeurs du corps humain. On souffre beaucoup de l intemperie de l air. les corps se ressentent de l intemperie des saisons. il y a une grande intemperie d humeurs dans ce corps …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Intemperie — Intempérie Voir « intempérie » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • intemperie — sustantivo femenino 1. Uso/registro: restringido. Variaciones desagradables e inclemencias del tiempo. Frases y locuciones 1. a la intemperie Al aire libre: No tenían casa y vivían a la intemperie …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • intemperie — (Del lat. intemperĭes). f. Desigualdad del tiempo. a la intemperie. loc. adv. A cielo descubierto, sin techo ni otro reparo alguno …   Diccionario de la lengua española

  • Intemperie — (ital.), aus den Lagunen u. Küstensümpfen auf der Insel Sardinien während der Sommerhitze aufsteigende, höchst gefährliche Dünste, deren Einathmen namentlich auf den Fremden fast tödtlich wirkt …   Pierer's Universal-Lexikon

  • intemperie — /intem pɛrje/ s.f. pl. [dal lat. intemperies, der. di temperies temperie , col pref. in in 2 ]. (meteor.) [alterazione delle condizioni climatiche] ▶◀ Ⓖ cattivo (o brutto) tempo, Ⓖ maltempo, perturbazione (atmosferica), Ⓖ (fam.) tempaccio.… …   Enciclopedia Italiana

  • intempérie — s. f. 1. Inclemência do tempo. 2. Perturbação atmosférica …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • intemperie — (Del lat. intemperies.) ► sustantivo femenino 1 Destemplanza o desigualdad del tiempo: ■ resguardar las plantas exóticas de la intemperie. FRASEOLOGÍA ► locución adverbial a la intemperie Al aire libre, sin techo: ■ los mendigos suelen vivir a la …   Enciclopedia Universal

  • intempérie — (in tan pé rie) s. f. 1°   Manque de juste tempérament, de bonne température, en parlant de l air, des saisons, etc. Être exposé à toutes les intempéries de l air, ou, simplement, à toutes les intempéries. •   Il [le ciel] a envoyé contre nous,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”